What a glorious day !

--

03 mars 2009

"Rebelles" d'Anna Godbersen

RebellesBouh la honte !
Ben oui.
Je devrais créer une catégorie : guilty pleasure ++ (les ultimes). Je le ferai, je promets. Pas aujourd'hui. Pourtant, Rebelles d'Anna Godbersen serait en pôle position. Déjà, avec un titre pareil ! Et cette couverture !

Résumons rapidement : Elizabeth est morte. Et non, je ne spoile personne, on en est au premier chapitre. Petite remontée dans le temps. La même jeune fille danse, sa mère manigance quelque chose -elle veut la marier-, pendant que sa petite sœur flirte dans les vestiaires et que sa meilleure amie a mis en place un plan -tout à fait diabolique- pour attirer l'homme qu'elle veut épouser entre ses filets. Quelles bandes de petites coquines, tout de même !
Ça n'aurait aucun intérêt -en fait, ça n'en a pas vraiment- si l'intrigue ne se déroulait pas en 1899.

N'en jetez plus, là est le seul point positif de cette série, la description d'une certaine époque et d'un certain milieu. Sinon, c'est du Gossip Girl.
Et, en définitive, ça fonctionne plutôt bien -mieux que Gossip Girl-, parce qu'on est rapidement pris dans l'intrigue, pas aussi farfelue qu'elle n'en a l'air. Oui, ça ne vole pas bien haut. Non, ce n'est pas cette fois-ci que vous sortirez d'un livre plus riche intérieurement et plus éclairé.
Mais bon, on ne viendra pas dire que l'on n'était pas prévenu. Les rebondissements sont légions, tout va très vite, on n'a pas vraiment le temps de s'appesantir, car il s'en passe des choses pendant ces quelques jours de narration. La fin est assez attendue, et donc regrettable d'une part pour les amateurs de suspens et d'autre part pour les détracteurs d'Elizabeth -j'en suis !

On s'ennuie un peu parfois, surtout que le lecteur -enfin, moi- aura une préférence pour tel ou tel personnage, et abhorrera tel ou tel autre. Au final, tout est lié, et même les passages dont la servante est la narratrice auront leur importance. Il reste que le personnage principal, Elizabeth n'est pas vraiment réussie. On aime ou on n'aime pas, mais elle reste assez peu fouillée, notamment au niveau caractère tout comme sa meilleure amie Pénelope, qui ne sont caractérisées en général que par quelques traits de personnalité qui reviennent par intermittence, et ce uniquement pour illustrer leurs actions. C'est bien peu, et ça m'a empêché de m'attacher à elles. D'autant plus que la première est surtout décrite comme étant une belle jeune femme, tout comme la deuxième, et qu'ensuite l'une est considérée comme trop gentille, et l'autre comme trop méchante -on ne fait pas dans la dentelle pour les opposer- et ce sans aucun effort pour aller plus loin, malgré le fait que la première ne soit pas aussi bien pensante qu'elle ne le dit. Je déteste les personnages trop gentils. Et pire qu'eux, je déteste les très méchants. J'étais ravie !
Mais, comme je le soulignais, on ne peut crier à l'entourloupe, on savait que l'auteur privilégierait l'action au détriment du reste, notamment du style maintenant que j'y pense.

On a donc droit à un roman addictif, pour peu qu'on s'attache à quelques personnages -et ce n'est pas  toujours facile- ou bien qu'on se laisse emporter, au fil des pages, par des rebondissements assez bien ficelés. Je serai sans doute au rendez-vous pour la suite -j'aime bien la petite soeur un peu fofolle dont le prénom m'échappe à l'instant.

Posté par oranee à 15:51 - Guilty pleasure - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    En ce qui me concerne, les personnages m'indifférent ! J'aime bien l'histoire, elle a le don de m'embobiner.
    Euh... non je ne trouve plus d'autres excuses pour justifier que j'ai bien aimé !
    Encore un livre à ranger dans la case 'guilty pleasure', je confirme. Mais c'est bon la honte !!!

    Posté par Clarabel, 06 mars 2009 à 10:08
  • L'intrigue est plutôt réussie, c'est très prenant. Mais je trouve certains personnages attachants, la petite sœur est vraiment rigolote. J'attds -avec impatience, je dois bien l'avouer- le deuxième tome qui devrait arriver d'ici peu dans ma boîte aux lettres...

    Posté par oranee, 06 mars 2009 à 12:36
  • Je ne suis pas sûre que je peux aimer ce livre. La couverture est vraiment kitsch...

    Posté par Lilly, 06 mars 2009 à 12:38
  • Certes, mais ce n'est pas aussi mauvais que ça en à l'air. C'est le genre de lecture que je privilégie qd j'ai du mal pr une raison ou une autre à me concentrer sur des lectures plus sérieuses -dans le sens de plus éprouvantes, de plus percutantes pr le lecteur. Ici, c'est gentil. Et ça ne va pas plus loin. Alors oui, si tu n'es pas ds cette optique en ce moment, ce n'est pas une lecture conseillée.

    Posté par oranee, 06 mars 2009 à 19:45
  • J ene savais pas qu'a cette epoque les ascenseurs & les piscines existaient :S

    Posté par Chlo&, 23 juillet 2009 à 18:26
  • On parle d'ascenseurs et de piscines ?! Je ne me rappelle pas ! Enfin, ça fait un bail que je l'ai lu, il faut m'excuser !

    Posté par oranee, 18 août 2009 à 11:12

Poster un commentaire