What a glorious day !

--

11 mars 2009

"Les Sang-Bleus" et "Revelations" de Melissa de la Cruz

sang_bleuJe ferais d'un seul coup d'un seul pour la suite des Vampires de Manhattan, par Melissa de la Cruz en commentant le deuxième tome, Les Sang-Bleus, et le troisième, Revelations.

Je ne spoilerai personne en affirmant que le deuxième tome exploite les pistes formulées à la toute fin du premier. Voici donc nos gentils petits amis à Venise afin de chercher de l'aide parce que personne ne veut croire à cette histoire de Sangs d'argents. Bref, ça s'enchaine.
Et je dois dire que ça s'améliore aussi -on partait de très bas, certes : si le premier tome mettait du temps à poser le contexte, les personnages et les liens entre eux, on se tourne ici, surtout dans le deuxième tome, vers l'action. On oublie un peu les soirées new-yorkaises -pas longtemps j'en ai peur- pour se concentrer sur le danger actuel. Disons que l'aspect superficiel transparaît moins dans le sens où il n'est plus qu'un cadre à l'intrigue, il disparaît presque complètement dans Revelations.
Donc, oui, on se laisse un peu plus porter par l'histoire, qui s'intensifie vaguement.

Ce que j'ai notamment apprécié, c'est que le dernier tome -paru, un quatrième est prévu cette année- remet pas mal de choses à plat : des éléments que je pensais pour ma part acquis sont remis en perspective. A ce titre, la résolution de Revelations chamboule un peu tout, et promet de l'action -l'auteure ne pourra pas l'éviter cette fois. Mais mis à part cela, il est bien plus fragile, notamment parce qu'on se rend compte très rapidement qui est le sang d'argent, ce qui coule un peu le tout -bien qu'on n'en sache pas exactement les modalités, certes. Ça traine donc un peu en longueur, et puis soudain, tout s'accélère -et ça va même trop vite, on aurait pu s'épancher sur les décisions prises, les personnalités mises à jour ou les révélations faites, et c'est un reproche latent, valable pour ces trois tomes.
Si je n'ai pas été surprise par "l'infiltré", je ne m'attendais pas à tous les rebondissements qui s'ensuivent, et qui donnent passablement envie de voir la suite -bien que je sois très sceptique sur la capacité de Melissa de la Cruz à gérer une telle foultitude d'intrigues qui vont certes dans le bon sens mais qui la dépassent assez largement, tout comme ce final soit dit en passant.

On retrouvera toujours les mêmes défauts cependant : des personnages franchement incertains, des développements mal foutus au milieu d'éléments présentant quelques intérêts, des intrigues secondaires casse-gueules, sachant que la principale est troublée par quelques facilités, voire incohérences. De plus, certaines choses sont expliquées bien trop rapidement tandis qu'on s'étend sur d'autres qui ne mériteraient pas tant de pages, ce qui dessert le propos -ou le semblant de propos ne nous leurrons pas. Bref, les mêmes problèmes persistent.
Les personnages n'ont toujours pas ce mordant, que même les héros de Fascination -par exemple- possèdent -Bella a un peu de panache, Edward aussi, et ce malgré une intrigue des plus classiques, bien plus que celle-ci en réalité. Ils me font un peu penser aux mollassons de Vampire Diaries, en un peu moins longs à la détente.
Ouf, je viens de relire ce paragraphe et je me dis qu'il rend vraiment bien compte de ma culture littéraire du moment ! Il faut vraiment que je lise autre chose, et vite.
revelationsBref, parlons de choses sérieuses : la classique et sempiternelle histoire d'amour ! Celle-ci s'avère un peu plus entrainante que celles que l'on retrouve dans les romans du genre, notamment grâce à cette histoire de liens existant entre les jumeaux. Cela rend les problèmes bien plus épineux et sérieux, on s'éloigne de l'amusante histoire d'amour adolescente chargée de quiproquos et de non-dits -je me demande d'ailleurs comment l'auteure va faire pour les réunir : elle a mis tellement de barrières à son histoire d'amour ! Comme je le disais cependant, à l'image de l'ensemble des personnages, Jake et Theodora sont un peu simplistes, et leurs échanges, malgré le contexte, restent d'une banalité affligeante.

Donc oui, j'ai préféré le deuxième tome. Le troisième est un peu décevant car les pistes lancées à l'issue du deuxième me paraissait intéressantes, et on n'en conclut rien derrière, bien qu'il y ait toujours ce fil conducteur qui prend vraiment toute son ampleur à la fin du troisème tome -enfin ! Pour le reste, et bien, il faut arriver à passer outre. Dès lors, on arrive un tant soit peu à s'intéresser au reste, celui-ci n'étant pas mauvais, mais largement en deça de ce que le roman pourrait apporter. Il suffit que l'auteure s'en donne les moyens.

Posté par oranee à 20:05 - Guilty pleasure - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Oooh, les personnages ici sont tout de même un brin au-dessus de ceux de Vampire Diaries !

    Je cale aussi sur l'histoire d'amour entre Theodora et le beau Jake, en fait je lui préfère de très loin Oliver ! Je pense que cela n'aboutira à rien non plus, c'est dommage.

    Posté par Clarabel, 12 mars 2009 à 10:27
  • Je pense aussi que ça ne fonctionnera pas entre Oliver et Théodora, quoique parce que franchement, entre elle et l'autre gars, c'est un peu eux contre le monde ! Ce serait vraiment illogique de les faire finir ensemble

    Posté par oranee, 12 mars 2009 à 13:20
  • J'ai vu l'autre jour en espagnol un nouveau titre sur les vampires, qui a donné une série apparemment (couverture avec un vampire qui se lèche les babines, avec un filet de sang qui coule depuis ses lèvres). J'étais curieuse mais le style était basique de chez basique voire pire, et j'avais l'impression que c'était assez niais. Je me dis que je tenterai de le lire malgré tout comme c'est un thème que j'apprécie et que je ne connais pas vraiment les parutions récentes.

    Posté par Lou, 15 mars 2009 à 17:57
  • Peut être parles-tu de "Vampire Diaries" -quoi que le vampire de la couverture ne se lèche pas les babines ! Si c'est le cas, en effet, ce n'est pas très bon.
    Pr cette série, je suis assez partagée, ça reste assez prenant, mais c'est un peu tête à claque comme roman -en fait, surtout dans le premier tome, ça s'améliore grandement après.

    Posté par oranee, 15 mars 2009 à 20:57
  • tome 3

    Bonjour,
    je voudrais savoir eut tu as eut le tome 3? j'ai lu que sa sorti n'etait prévue qu'au mois de septembre.
    merci

    Posté par sab, 26 mars 2009 à 16:34
  • Bonsoir sab, je l'ai lu en anglais, il est paru aux Etats-Unis depuis quelques mois je crois. Un quatrième tome va d'ailleurs sortir dans le cours de l'année si je ne m'abuses. Et je crois qu'effectivement la traduction est pr le mois de septembre

    Posté par oranee, 26 mars 2009 à 21:37
  • Le tome 3 paraît en français le 2 ou 3 juin, selon votre crèmerie...

    Je l'ai lu, je l'ai trouvé long, avec une avalanche de révélations dans les dernières pages, je pensais même avoir zappé un passage tellement ça allait vite !

    Je confirme ton sentiment sur les personnages, ils sont plats, même les histoires d'amour paraissent fades, et d'ailleurs j'ai enfin trouvé ce dont manquait cette série : de sensualité ! Pour le reste, c'est bien fourni. J'aime beaucoup, et j'attends la suite (qui ne semble pas finir, d'après l'auteur).

    Posté par Clarabel, 02 juin 2009 à 11:45
  • C'est vrai que ce final donne envie de lire la suite ! Mais comme je le disais, l'auteure sera t-elle à la hauteur ? Car si, comme tu le dis, les idées foisonnent, la manière de faire compte aussi !

    La sensualité ! C'est vrai que même les scènes d'amour -et les autres parfois- en manquent cruellement, je n'y avais pas pensé avant. Mais il manque bcp d'autres choses aussi !!!

    Posté par oranee, 02 juin 2009 à 22:36

Poster un commentaire